image

Le Laboratoire de Physique acoustique et thermique (Akoestiek en Thermische Fysica, ATF) du Département de Physique et d’Astronomie se trouve dans l’Université Catholique de Louvain, en Belgique. Mise à part l'acoustique physique, une grande partie des recherches menées par l'ATF est dédiée à l'acoustique intérieure, à l'acoustique des bâtiments et à l'acoustique environnementale. L’expérience dans le domaine de l’acoustique architecturale est confirmée par des articles sur les salles de classe, les salles de sport, la conception de salles de concert et de bureaux en « open space », la conception universelle, l’écologie du son (soundscaping), les prévisions de confort acoustique et par de nombreux travaux relatifs aux conseils en acoustique. Les dernières recherches du laboratoire se sont orientées sur la psycho-acoustique et la perception du son, en référence au savoir et à la perception multi-sensorielle et à l’impact du son sur le savoir et la santé.

Le Laboratoire recourt traditionnellement à des techniques optiques pour créer (photoacoustique) et détecter (vibromètre laser Doppler et vibromètre photoréfractif et interférométrique) les ondes acoustiques afin d’analyser les matériaux d'un millimètre à un nanomètre d’épaisseur, tels que les couches de diamant sur siliciums, les fibres dans les matériaux poreux et les plaques composites renforcées de fibre de carbone. La technique faisant intervenir le vibromètre laser est également employée dans les travaux de recherche en tant que méthode de visualisation non destructive, dans les analyses de vibrations des structures (visualisation de l'effet linéaire et non linéaire entre les ondes acoustiques et les défauts du matériau), ainsi que dans les recherches en acoustique des bâtiments.

Hormis l’expérience dans l’enseignement de l'acoustique physique, de l'acoustique intérieure et de l'acoustique des bâtiments, les chercheurs interviennent au sein de différentes équipes chargées de cours avancés en acoustique et de différents organismes d’enseignement de l’Union européenne.

Vous trouverez davantage d’informations sur le site Web: https://fys.kuleuven.be/atf

Tâches du Laboratoire de l’Acoustique dans le cadre du projet:
  • consultations acoustiques du projet à l’étape de consignes, p.ex. aide à préparer le concept de multibook en se basant sur l’expérience des personnes concernées et en prenant en compte les projets acoustiques,
  • préparer les matériaux scientifiques et les textes portant sur le chapitre relatif aux notions d’acoustique,
  • vérifier l’exactitude du contenu de tous les matériaux à l’étape de rédaction des chapitres.

Monika Rychtáriková

a obtenu en 2004 le titre de docteur de l’Université technologique de Slovaquie à Bratislava pour son mémoire : « Prévision de l’acoustique intérieure des salles de musique ». Après avoir séjourné un an à l'Université Technologique à Delf aux Pays-Bas, elle a rejoint le Laboratoire de Physique acoustique et thermique (ATF) du Département de Physique et d’Astronomie de l’Université Catholique à Louvain en 2005 où elle effectue des recherches dans différents domaines relevant de la physique du bâtiment, de l’acoustique intérieure, de l’acoustique environnementale et en acoustique virtuelle. En 2010, elle a présenté son mémoire (« Simulations d’acoustique intérieure en contexte multidisciplinaire ») en vue d’obtenir l’habilitation et elle est devenue professeur associé à l’Université de technologique de Slovaquie à Bratislava. En 2012, elle a travaillé pour l’Institut für Technische Akustik, RWTH à Aachen. Elle était directrice de mémoire pour 16 étudiants en maîtrise et 10 en doctorat. Elle est membre du conseil rédactionnel de deux magazines internationaux, de plusieurs magazines nationaux (Slovaquie, Belgique, Pays-Bas) et membre d’associations acoustiques européennes (EAA) et internationales (ICA). De plus, elle est membre du conseil de l’Association néerlandaise d’acoustique (NAG). Depuis 2011, elle préside le Comité Technique européen en acoustique intérieure et des bâtiments (TC-RBA). Elle a participé à créer 3 monographies, à rédiger deux chapitres de livres, 2 manuels, 7 exposés dans des magazines internationaux, 22 études scientifiques et plus de 100 articles. Elle a donné plus de 60 présentations lors de conférences, lors de deux sessions plénières et 30 présentations en tant qu'invitée. Monika Rychtáriková a participé à plus de 40 projets d’encadrement concernant l’acoustique intérieure, à 4 analyses du confort lié au vent et à 7 projets architecturaux.

Christ Glorieux

né le 12 juillet 1965 à Kuurne, en Belgique. Il a étudié la physique à l’Université Catholique de Louvain (KU Leuven) en Belgique. Il a obtenu son diplôme de maîtrise en 1987 suite à la soutenance de son mémoire « Analyse de la structure amorphe du silicium à l'aide de la résonance de spin électronique et des mesures de conductibilité électrique ». En 1994, il a validé sont doctorat auprès du Laboratoire de Physique acoustique et thermique (ATF) du Département de Physique et d’Astronomie se trouve à l’Université Catholique de Louvain avec son mémoire « Profilage en profondeur des matériaux hétérogènes et analyse du comportement critique du gadolinium à l'aide de la photoacoustique et de techniques connexes ». Après avoir travaillé pendant un an dans une société industrielle en tant qu’ingénieur dans le département R&D, il a continué ses recherches au sein de l’ATF sur les propriétés thermoélastiques de la matière molle condensée à l’aide de techniques photoacoustiques et photothermiques, en travaillant de 1999 à 2000 au département de chimie du Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, aux Etats-Unis. Actuellement, il est professeur associé à l’Université KU Leuven. Il est actif dans le domaine de la recherche et de l’enseignement de la physique du son et des ondes, de la physique générale et de la physique expérimentale. Il préside en général une équipe de recherche, composée de 5 à 10 jeunes chercheurs, qui travaillent sur l’utilisation de phénomènes photothermiques, d’ultrasons et de lasers afin d’étudier les propriétés thermophysiques de la matière molle et hétérogène complexe, de développer des techniques pour mesurer et profiler en profondeur les structures fines multicouches et des analyses non destructives (consulter https://perswww.kuleuven.be/~u0005780/index.html). Il travaille également dans un département de recherches chargé de consultations en acoustique physique, en acoustique intérieure et des bâtiments et en acoustique environnementale. En 2009, il a organisé la 15ème édition de la Conférence internationale en photoacoustique et photothermique (ICPPP15). En octobre 2014, il a rédigé 145 articles publiés dans des revues internationales (Index h = 24).